Apprendre les tables de multiplication est un apprentissage long et parfois laborieux. À force de répétition, elles peuvent être sues, mais ce n’est pas le cas pour tous les enfants. En effet répéter plusieurs ses tables de multiplication comme un leitmotiv ne permet pas à tous les enfants de les retenir durablement. A la longue, cela devient épuisant pour lui comme pour le parent. Dans ces circonstances chercher une méthode alternative pour mémoriser ses tables reste la meilleure stratégie à adopter.

Si vous aussi, êtes à la recherche de ressources plus ludiques et attrayantes, vous êtes au bon endroit. De plus, j’ai découvert une méthode utilisant les images mentales et la narration. C’est la méthode MULTIMALIN. Faisons un tour dans l’univers de Mathieu Protin , le concepteur de celle-ci.

Les stratégies que j’ai utilisées jusqu’ici pour apprendre les tables de multiplication.

J’ai utilisé plusieurs méthodes pour que mon fils apprenne ses tables. Il n’a pas de grosses difficultés pour les retenir, mais il se trompe encore sur certains résultats particulièrement pour les tables de 6, 7, 8, 9. Alors quand il me dit que 6X8= 54 je constate qu’il y a encore des automatismes à mettre en place.

J’ai utilisé la bonne vieille méthode de la répétition comme tout le monde. Celle que j’ai moi-même appris à l’école. On récite par cœur une suite d’opérations en allant de 1 à 10 puis enchaîner avec des questions réponses du type : 4 x 5, 4 x 7 , 4 x 2 … Etc.

Mais c’est une méthode coûteuse en temps, et en énergie. À elle seule, elle ne donne pas de résultats durables, à moins d’y revenir régulièrement, encore et encore. Heureusement qu’on peut utiliser la propriété de la commutativité de la multiplication. Dans ce cas, il y a 46 résultats à mémoriser. Pas étonnant qu’on s’en mêle les pinceaux.

J’ai allié cette approche avec deux autres dispositifs.

L’approche Montessori avec le tableau de multiplication et des applications pour tablettes.

L’approche montessori : un dispositif sensoriel.

Retenir les tables de manière traditionnelle est déjà compliqué pour les bons élèves alors imaginons ce que cela peut coûter à ceux qui ont des difficultés scolaires.

Le tableau de multiplication Montessori permet de comprendre le sens des tables de multiplication en les visualisant. L’enfant comprend que la multiplication, c’est mettre autant de fois le même nombre de perles. Dans cette exemple l’enfant comprend et mémorise le fonctionnement de la table de 5.

Des applications pour tablette.

J’ai utilisé Table de multiplication pour les enfants. Il y a plusieurs modes.

Celui ou il y a une fiche de rappel pour chaque table de 1 à 9.

Celui ou l’enfant décide de réviser une table en particulier. C’est-à-dire qu’il répond à un questionnaire à choix multiple uniquement sur la table choisie.

Celui ou toutes les tables sont mélangées. Sous forme de challenge, l’enfant doit retrouver le résultat le plus rapidement possible.

Vous pouvez utiliser aussi parmi les applications gratuites pour ipad et android :

Mathemagics multiplication pour Ipad ou Android

ou les tables de multiplication pour CE1/CE2 pour iPad ou Android

MULTIMALIN : vers une démarche utilisant les images mentales et la narration.

En cherchant d’autres techniques pour apprendre les tables de multiplication de façon ludique, je suis tombée sur une approche dans laquelle l’enfant utilise une histoire pour se rappeler du résultat.

C’est une méthode qui s’appuie sur le fonctionnement du cerveau et de la mémoire. Elle fonctionne par association d’image mentale.

Apprendre les multiplications grâce à multimalin.

C’est une méthode innovante créée par Mathieu Protin, professeur des écoles, inspirée par les techniques mentales utilisées par les champions du monde de mémorisation. Elle est accessible dès 7 ans, y compris pour les enfants qui ont des difficultés de mémorisation. C’est parce que tous les enfants n’ont pas les mêmes capacités cognitives qu’il existe ce genre de démarche.

C’est une méthode vivante et imagée qui sollicite l’engagement actif de l’enfant en faisant appel à sa mémoire visuelle et émotionnelle. Chaque chiffre est représenté par un personnage, un animal, ou un objet proche de sa forme. Ces images sont associées entre elles pour former des liens de sens par le biais d’une histoire courte. Ainsi 7×9= 63 est illustrée dans la vidéo suivante.

Je suis conquise, c’est une démarche que je vais tester avec mes enfants, car elle est ludique et captivante. De plus, elle me permettra de consolider les apprentissages de mon fils concernant ses tables. Je vous partagerai les résultats dans un prochain post.

Et vous quels sont les parents qui ont déjà utilisé cette méthode ? A-t’elle eu les effets escomptés. Je suis curieuse de le savoir. Postez en commentaire vos avis sur la méthode multimalin afin d’aider d’autres parents qui voudraient s’engager sur la voie d’apprendre autrement.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libres de le partager ! :)

Laisser un commentaire